Vannes

Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

  • Vannes le port©CRTB -yannick-legal
  • Vannes vue de Conleau©Morbihan-Tourisme-Marc-Schaffner
  • Vannes et ses maisons à pans de bois©Morbihan-Tourisme-Marc-Schaffner
  • Vannes place Henri IV©CRTB -BERTHIER Emmanuel
  • Vannes et ses jardins à la française©CRTB -yannick-legal

Vannes, une ville close , fortifiée et deux fois millénaire

La ville fut fondée par les Romains après leur victoire sur les Vénètes, en 56 avant J.-C.

Les armées de Jules César, victorieuses conquirent toute l’Armorique. Darioritum (premier nom de Vannes) se développe sur une colline (aujourd’hui le quartier St Patern). Dès le IIIe siècle un castrum est construit afin de protéger les habitants des menaces des Barbares. Après la chute de l’empire romain au Ve siècle, Venetis remplace Darioritum, la ville antique est abandonnée et devient un faubourg. La ville médiévale se développe peu à peu à l’intérieur des fortifications. C’est à cette époque que Vannes devient un évêché (un des premiers de Bretagne).

Entre 1341 et 1364 les guerres de succession ruinent l’économie du duché de Bretagne.

Deux familles se disputent le titre de Duc. Vannes est assiégée plusieurs fois. Jean IV, victorieux, fait construire le château de l’Hermine, et agrandit les for tifications, vers le quartier du port alors en pleine activité. En 1532 François 1er, séjourne à Vannes pour préparer le traité d’union entre la Bretagne et la France. A la fin du XVIIe siècle, l’exil des parlementaires Bretons, sur ordre de Louis XIV donne un nouvel essor à la ville. On construit de nombreux hôtels particuliers et la ville s’étend à l’extérieur de l’enceinte.

C’est dans la seconde moitié du XIXe siècle que Vannes prend un autre visage.

Un développement urbain important est engendré par l’arrivée du chemin de fer en 1862 et l’installation de deux régiments d’artillerie après la défaite de 1870. On inaugure aussi à cette époque l’hôtel de ville, la préfecture et le tribunal. De nouvelles voies sont aménagées contournant les remparts. Vannes a peu souffert de la seconde guerre mondiale. Aujourd’hui cette ville de 64000 habitants, valorise ses atouts touristiques grâce une mise en valeur de ses vieux quartiers et à sa proximité du Golfe du Morbihan.

  • Français
  • English
  • Español
  • Deutsch
Espace pro